Non classé

Kisangani : Les cas d’urgence dans des structures sanitaires posent problème !

La pensée machiavélique ne dit pas son nom dans différentes  structures sanitaires à Kisangani. Cela occasionne la mort de certains malades par manque de moyens financiers et l’incompétence de certains personnels soignants. 

C’est ainsi que l’hôpital du Cinquantenaire, par le biais de son département d’urgence, a eu à organiser un atelier centré sur le renforcement des capacités des personnels soignants. Ces assises du jeudi 19 mars dernier portaient sur l’attitude que doivent prendre les médecins devant les malades en état d’urgence.

Le chef de département du service d’urgence, le docteur Hugor, dénonce les mauvais comportements de beaucoup des médecins qui traitent les malades moyennant une somme d’argent, et cela occasione plus de cas de mort inopinées.

Je me demande quel est le rôle du serment que le médecin prête devant Dieu et le public, celui qui stipule, je cite : « Nous prenons l’engagement de sauvegarder des vies humaines en toute circonstances » !

Dénis Libete

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :