Non classé

Justice : D’un Etat Gendarme à un Etat de Droit ?

Après la condamnation de l’ancien ministre de la santé Holy Ilunga dans un dossier de détournement des fonds destinés à la riposte contre la maladie à virus Ebola, c’est au tour de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’État, de payer ses actes.

Une chose qui ne s’est jamais faite depuis la deuxième République. Des politiques congolais étaient considérés comme des intouchables, et aujourd’hui, l’Etat de Droit se refait visiblement une place.

L’acheminement du leader de l’UNC dans la prison de Makala ne serait-il pas une bombe à retardement ? Ou bien, si non, un règlement de compte ?

Je pense que les autorités en fonction devraient faire de sorte que la justice soit une priorité au Congo.

Célestin Botoleande

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :