Kaba Lisolo

Une semaine dans les enfers : procès, décès, destitution…


La semaine qui s’achève a été très chargée et étonnante pour les congolais, en commençant par la reprise de procès Vital Kamerhe et consorts, passant par le décès du juge président du procès, pour chuter par la destitution de Jean Marc Kabund au poste de premier vice président de l’Assemblée nationale. Voici donc la rétrospective de la semaine.

Reprise du procès Kamerhe et consorts.

Lundi 25 mai, le peuple était au rendez-vous devant la télé pour suivre le déroulement du ce procès qui pour les uns est la voie à une vraie justice, éclairage de l’opinion et pour les autres, une vengeance ou encore une humiliation contre Kamerhe. Encore une fois, l’arrogance et l’éloquence du directeur de cabinet du chef de l’Etat était au rendez-vous.

Assemblée Nationale, destitution de Kabund

Toujours le lundi , la majorité de députés dans la salle ont votés pour la destinée de Jean Marc Kabund au poste de premier vice président de l’Assemblée nationale. Lui qui était président a.i de l’UDPS a été surpris d’apprendre que le ministère de l’intérieur ne le connaissais pas étant que président intérimaire du parti présidentiel, c’est vraiment une semaine dans les affaires pour lui et les membres de son parti.

Les décès.

Le juge président dans le procès Kamerhe et consorts est mort au lendemain du procès, une mort que la population et les analystes politiques ont du mal à digérer. Certaines personnes dans les médias et réseaux sociaux parlent d’un empoisonnement, les autres de l’étouffement, d’une mort subite due à la crise de tentions. Il y en a qui pensent que c’est due aux menaces proférées par Mr Vital Kamerhe… on attend le résultat de l’autopsie. Comme si cela ne suffisait pas, Godeyfroid Kabamba, inspecteur général des services judiciaires, juge au paraque de Matete, est assi décedé.

Sport

Après avoir passé 12 à la tête de l’équipe, le général Gabriel Amisi « Tango Four » à démissionné de son poste du président de l’AS Vita Club de Kinshasa jeudi 28 mai dernier. Il a déposé sa démission auprès du comité suprême de la team Vert et Noir.

Coronavirus

Plus les jours passent, plus le nombre des cas augmente au pays. Cette semaine on tend vers la barre de 3000 cas.

Par ailleurs, la journée de vendredi était particulière pour la ville de Kisangani : deux chauffeurs kenyans atteints du coronavirus, recherchés par les autorités de Nord Kivu, ont été interceptés à Kisangani.

Mukuna

Un autre procès tant attendu, celui du pasteur Pascal Mukuna, a eu lieu vendredi à la prison centrale de Makala. Une audience courte dont la prochaine séance est fixée au 5 juin prochain. L’accusé a introduit une demande de la mise en liberté provisoire qui est en cours d’examen.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :