Kisangani Société

Kisangani : La guerre de 6 jours, 20 ans après !

Ce fut un événement tragique, du 5 au 10 juin 2000 dans la ville de Kisangani : les affrontements entre les armées rwandaise et ougandaise.

Ces deux camps se sont déchaînés sur le sol boyomais, détruisant ainsi presque toute la troisième ville du pays. La perte en vies humaines enregistrée, une catastrophe. Plus de 1.000 morts (pour ne parler que de ceux comptabilisés par la Croix Rouge), au moins 3.000 blessés, et un dégât matériel important à souligner, causé par plus de 6.600 bombes. Ces forces qui apportaient un appui militaire aux groupes rebelles hostilles au pouvoir du Président la République Mzee Laurent Désiré Kabila.

Cette triste histoire qui a fait couler d’encre et de salive aux boyomais est très loin d’être oublié. A partir de ce vendredi 5 juin 2020, une suite d’activités est prévue dans la ville d’espoir, organisées par les acteurs de la société civile et autres personnalités, pour se souvenir du sang de ces martyrs.

(1 commentaire)

  1. Un bon sujet qui nous fait rappeler cette tragédie causé par les troupes étrangères dans la vile de Kisangani. C’était triste…
    Que les âmes des nos frères et soeurs péris en cette guerre reposent en paix.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :