Politique

Kinshasa : la CENCO de nouveau arbitre ?

Les évêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) ont entamé une série de démarches auprès de personnalités politiques de la RDC depuis le début de cette semaine.

Consultée par le président Félix Tshisekedi, la CENCO dit avoir déposé un mémorandum au Chef de l’Etat. Ce mercredi 11 novembre, ils ont été reçus par Joseph Kabila, l’ancien président de la République, avant de passer chez Martin Fayulu et Ilunga Ilunkamba ce vendredi.

Selon son secrétaire général, l’Abbé Donatien Nshole, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de sa mission prophétique.

« Vous savez que la CENCO a toujours promis d’accompagner les institutions du pays, la nation dans son ensemble, pour l’édification de la paix et la consolidation de la démocratie et surtout pour l’amélioration des conditions de vie de la population, la mission des évêques est dynamique. Nous allons apprécier, certainement quelque chose sera faite et vous serez au courant « , a promis l’Abbé Nshole, qui rappelle que les évêques ont toujours dénoncé le blocage au niveau de la coalition FCC-CACH.

Que doit-on retenir de cette démarche ?

Si nous sommes partis aux élections en 2018 c’est au dialogue sous le guide de la CENCO où les politiciens ont eu à signer un protocole d’accord. Aujourd’hui ils sont sur terrain rencontrer ces politiciens pour la situation actuelle qu’on traite de blocage au niveau de la coalition au pouvoir, allons-nous arriver à un autre dialogue avant 2023 ? L’avenir nous en dira plus.

Signalons par ailleurs que le président de la république continue avec ses consultations où il a accordé une audience à Moïse Katumbi et au prix Nobel de la paix, le Dr Denis Mukwege, qui ont gardé secret les contenus de leurs rencontres.

Pour les uns, le président cherche une nouvelle majorité et il s’est nommé formateur pour identifier une majorité parlementaire, et pour d’autres il n’a aucunement besoin d’une nouvelle majorité puisque ces mêmes députés sont corrompus et personne n’acceptera de débaucher quelqu’un du FCC et que le président n’aura que le devoir de dissoudre l’Assemblée Nationale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :