Kisangani Securité Société

Sécurité : un déguerpissement tourne aux coups de balles

Ce vendredi 19 février 2021, les habitants du quartier des musiciens dans la commune Makiso ont passé leur journée sous le lit en pleurant de détresse suite aux échanges des tirs à balles réelles.

En effet, ces échauffourées ont occasionnées par une incompréhension lors du déguerpissement forcé pour non paiement de loyer des occupants de la maison du feu Phoenix, homme d’affaires boyomais décédée il y’a quelques années.

Selon un habitant de ce quartier, il s’avère que ces locataires insolvables n’étaient pas que contraints de quitter la maison suite au non paiement de loyer, il y’a bien d’autres raisons qui restent encore cachées, leur demandant de libérer ladite maison. Ils ont montré leur vrai visage en sortant les armes à feu de diverses marques.

Sur le champ, 2 soldats ont succombé. Cependant d’autres sources nous parlent même de 3 morts.

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :