Société

Journée Internationale des forêts : la fondation MANIK a parrainé la conférence de ADDRE-RDC

En marge de la Journée Internationale des Forêts célébrée le 21 mars de chaque année, l’Action pour le Droit de l’Environnement et la Restauration des Écosystèmes, ADDRE-RDC en sigle, et la fondation MANIK de la sénatrice Madeleine Nikomba, ont organisé une conférence ce mercredi 24 mars 2021 dans la salle de conférences du centre de surveillance de biodiversité de la faculté de sciences. Une conférence axée sur la gestion de la forêt, la déforestation et le reboisement, avec trois intervenants.

1. « Etats de lieux de forêt en RDC », par le professeur docteur Shiba, qui a eu à définir la forêt. Une définition que pas mal des gens dans l’auditoire ignorait, l’intervenant a donné les fonctions de cette dernière.
Les forêts ont des fonctions économiques, environnementales et sociales. Mise à part ces fonctions, les forêts nous produisent des services comme les bois, l’oxygène, elles stockent le carbone, elles purifient l’eau, sont aussi une source de médicaments, a dit l’intervenant.


2. « La déforestation : causes, conséquences et solutions », par le professeur docteur Amundala Nicaise. Il a donné les causes de la déforestation à savoir les causes naturelles dont l’incendie, maladies affectant les arbres, les parasites et chutes des météorites et et anthropique dont l’agriculture commerciale, l’agriculture de subsistance, expansion urbaine, infrastructures et exploitation minière.

Pour lui, la déforestation a des conséquences néfastes sur la terre. A cause de la déforestation nous avons l’érosion de la biodiversité, la fragilisation du sol et l’augmentation de la vulnérabilité de l’écosystème. Elle augmente l’émission de gaz à effet de serre et pour en finir il n’y a aucun miracle à faire si ce n’est de sédentariser les cultures et planter des arbres.


3. Prenant la parole en dernière position, Yves Agwamba a appris à l’assistance comment gérer des déchets dans la maison, c’est comme ça qu’il a démontré comment fabriquer des charbons bio à base de déchets sans recourir aux bois de la forêt ou encore sans polluer l’air.

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :