Médias Société

Les professionnels de médias et défenseurs de droit de l’homme réfléchissent pour lutter contre la corruption

C’est dans un atelier de formation sur « les techniques de monitoring et d’investigation des cas de corruption classique et électorale » organisé par l’ONG Action pour la Justice Développement et Droits de l’Homme ce 30 mars 2021, que les journalistes, les défenseurs des droits de l’homme et les acteurs de la société civile ont trouvé un commun accord pour lutter contre la corruption politique.

Il était question dans cette rencontre d’impliquer effectivement les acteurs de la société civile, défenseurs des droits de l’homme et professionnels de médias dans la lutte contre la corruption politique dans les institutions provinciales et de les sensibiliser sur les techniques de monitoring et des techniques d’investigation dans le cas de la corruption classique et électorale.

Pour Me. Elie Kayembe, directeur exécutif de la dite organisation, l’AJDDH a jugé utile d’organiser cette formation car aux élections du second degré des gouverneurs de 2019, plusieurs cas des corruptions ont été déclarés mais sans preuves. c’est pourquoi une sensibilisation sur la réforme de la loi en faveur d’une élection des gouverneurs et vice gouverneurs s’avèrent impérieuse.

Signalons que l’AJDDH a organisé cet atelier dans le cadre de son projet sur les « élections directes des gouverneurs des provinces et la lutte contre la corruption force démocratique et vecteur du changement en RDC »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :