Securité

Sécurité : La communauté Yira victime des massacres à l’Est monte au créneau

Un culte de consolation a été organisé le samedi 3 avril en mémoire des compatriotes massacrés dans la partie l’Est du pays par la communauté Yira à l’église CBCA dans la commune Makiso, en présence des autorités politiques et civiles.

Ce culte était organisé non seulement pour partager la douleur avec les compatriotes victimes des actes des massacres, mais aussi pour interpeller les autorités quant à ce, partant de la promesse du chef de l’État sur la pacification de l’Est du pays plus particulièrement le territoire de Beni, qui jusque là est sans gain de cause.

Le président international de la communauté Yira, John wakasa, a après ce culte, mis au claire les propos sur lesquels on accuse sa communauté étant auteur de ces massacres « On ne peut pas organiser la guerre pour s’entre-tuer, c’est un débat qui ne peut pas tenir debout » a-t-il déclaré.

John Wakasa n’a pas mis au frigo l’aspect économique du pays, il a fait savoir comment ces populations qui ne sont sécurisées par le gouvernement contribuent sur l’économie en payant les impôts et taxes  »Nous payons des taxes qui impactent directement sur l’économie du pays, mais le gouvernement ne sait pas nous sécuriser » a-t-il martelé.

Il faut noter que dans le même dossier, le président de l’Assemblée Nationale a demandé aux politiques du grand Kivu de quitter des groupes armés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :