Politique

Politique : le collectif Tshopo Telema monte au créneau, exigeant la fin de « tohu-bohu » orchestré par Walle Lufungula

Dans une déclaration faite ce jeudi 29 avril, le collectif Tshopo Telema sort du silence sur la situation de la Tshopo, déplorant l’acte posé par Walle Lufungula, gouverneur déchu, qui a décidé de défier publiquement son chef hiérarchique direct et d’entrer de ce fait en rébellion avec le Gouvernement de la République et le Chef de l’Etat.

Une situation qui déstabilise la province et donne l’impression d’un bicephalisme à sa tête pour ce fait et met la population dans une confusion.

Collectif Tshopo Telema tape du poing sur la table et demande :

Au Gouvernement de la République, de mettre fin sans délai au « tohu-bohu » orchestré expressément par Walle Lufungula et au bicéphalisme éhonté, observé à ce jour à la tête de la Province de la Tshopo, où il y’a d’un côté un Gouverneur déchu mais accroché au pouvoir et déterminé à semer le chaos dans une province qui lui a pourtant beaucoup donné ; et de l’autre, un Gouverneur intérimaire légal qui n’exerce toujours pas ses fonctions.

Aux services de sécurité, d’arrêter de fermer les yeux face au bain de sang cherché par le Gouverneur déchu au travers la manipulation à ciel ouvert de quelques jeunes sans éthique ni morale et au travers l’instrumentalisation de quelques brebis égarées de sa tribu, qui sans gêne, font l’apologie de la confrontation entre tribus et communautés de la Tshopo. D’arrêter avec ces aventures à la tête de la province et de revenir à la raison avant qu’il ne soit tard.

Au gouverneur déchu, de ne pas confondre la Tshopo à un capharnaüm, où il peut défier tout le monde (population, députés provinciaux, Gouvernement de la République,…), de se plier devant les règles démocratiques et de préserver le peu d’honneur qui lui reste, en laissant la gestion de la Province entre les mains du Gouverneur intérimaire.

Au Gouverneur intérimaire, d’éventrer le Boa comme promis lors de sa dernière sortie médiatique et faire comprendre à l’opinion tant provinciale que locale qui est réellement Walle Lufungula et les véritables motifs de sa crainte de quitter le pouvoir ; de s’assumer comme un véritable homme le ferait et de remettre en confiance la population Tshopolaise qui commence à douter de sa capacité à assumer ses responsabilités ; « vous avez le pouvoir légal, prière en faire usage ».

A la population de la Tshopo, de mobiliser et prendre massivement part aux grandes actions à venir notamment l’opération Bye Bye Walle, pour faire respecter les lois de la République torpillées par le Gouverneur déchu, qui se croit dans une jungle, alors que sa vraie place est en prison, après une gestion chaotique de la Province.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :