Sante

Santé : « On ne se fait pas vacciner pour mourir demain, c’est pour se prévenir… » (Maurice Abibu Sakapela)

Le vice gouverneur de la Tshopo, Maurice Abibu Sakapela, a prêché d’exemple en se vaccinant contre la fièvre jaune.

Il a souligné que, pour que ce vaccin soit là, les partenaires ont déboursé beaucoup d’argent pour nous épargner de cette maladie, ainsi il a invité la population tshopolaise à se faire vacciner sans des arrières pensées, car ledit vaccin n’est pas pour nous tuer, mais pour nous protéger

« On ne peut pas se faire vacciner pour mourir demain, mais on le fait pour se protéger… » a-t-il déclaré.

Pour ceux qui hésitent encore, Abibu Sakapela les invite pendant les dix jours de la campagne pour se prévenir de la fièvre, car la vaccination est une exigence sanitaire. Il a également invité les parents à pouvoir protéger leurs enfants en les faisant vacciner.

Signalons que ladite campagne de vaccination a débuté le mardi 27 avril et se clôturera le 5 mai prochain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :