Société

Religion : « la fin du Ramadan ne signifie pas le rejet des attitudes saintes » (Cheïkh Ongala Barwani)

La communauté musulmane toute a célébré ce jeudi 13 Mai la fin du Ramadan. Une journée extraordinaire qui marque la fin de 30 jours de prière instituée par les membres de cette religion.

A Kisangani, cette journée n’est pas passée inaperçue, musulmanes et musulmans ont marqué de leur présence dans la ville, on pouvait les croiser dans toutes les rues.

Cheïkh Ongala Barwani, représentant urbain des Musulmans, rencontré sur place à la mosquée centrale de la commune Tshopo, nous a parlé du Ramadan.

« Le Ramadan est l’un de cinq piliers de l’Islam, une période pendant laquelle nous les musulmans sommes appelés au recueillement. Nous ne devons pas manger, boire, fumer et entretenir de relations sexuelles, et cela, de l’aube jusqu’au coucher du soleil » a-t-il dit.

Il a tenu à souligner que le Ramadan marque le début de la révélation du Coran au prophète Mahomet, il est le neuvième mois du calendrier lunaire musulman.

Les musulmans sont appelés à pratiquer quotidiennement le comportement exigé au cours du Ramadan dans la vie courante : « J’invite tous les musulmans de la ville de Kisangani à garder les mêmes attitudes saintes du Ramadan afin d’accéder un jour au paradis », a dit Cheïkh Ongala.

Rappelons que c’est depuis le 13 Avril dernier que les musulmans étaient dans ce temps fort et de discipline appelé Ramadan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :